standard1.jpg

Qui sommes-nous ?

Bienvenue

Près d'Ambert, dans la si jolie vallée de Laga, un hameau perdu dans la verdure : le Moulin Richard de Bas est le dernier "moulin à papier" d'Auvergne. Région qui fut l'une des toutes premières à produire du papier en France et ce dès le début du XIVème siècle.

Aujourd'hui encore, le Moulin Richard de Bas est toujours en activité et produit quelques 200 feuilles de papier par jour, destinées aux éditeurs, artistes et autres amoureux de beaux papiers. C'est également le premier musée vivant de France...

La production du papier

Le Moulin Richard de Bas produit encore aujourd'hui quelques 200 feuilles de papier à la main par jour devant vous...

La production s'adapte au rythme des saisons. En hiver, le Moulin fabrique les papiers blancs, couleurs et chinés et aquarelles. Lorsqu'arrive l'été et que les jardins du Moulin sont fleuris, la feuille blanche s'incline pour laisser place à la fabrication de papiers à inclusions florales et des compositions florales, hautes en couleurs et en diversité...

Le Moulin dispose de plusieurs jardins à découvrir lors de votre visite, pour s'approvisionner en pétales frais cueillis le matin même de leur utilisation. Les fougères et graminées viennent des berges du ruisseau du val de Laga, ruisseau qui alimente la roue du Moulin.

Au cours de la visite pendant les mois de juillet et d'août, les bouquetières confectionnent devant vous les compositions florales. La production n'excède pas une dizaine de feuilles par jour tant les créations requièrent minutie et délicatesse.

standard2.jpg

standard3.jpg

Les utilisations du papier

Passées...

Les moulins de la région et Richard de Bas ont contribué à fournir en papier "L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert" pendant plusieurs années au XVIIIème siècle pour le tirage des gravures.

Le papier du Moulin Richard de Bas a également servi à l'impression de l'exemplaire unique de la Constitution de la 5ième République Française de 1958, ou encore des diplômes du Prix Nobel, ainsi que de nombreuses autres éditions prestigieuses.

...Actuelles...

Le papier blanc sert à la restaurant d'ouvrages anciens, à l'édition de livres d'artistes à tirage limité. Les papiers pour beaux-arts seront le support de vos dessins, aquarelles, gravures ou lithographies...

Le papier à fleurs permet l'impression de poèmes, de faire-part, de menus à l'occasion de fêtes, mais aussi la réalisation d'abat-jour.

Les compositions florales, œuvres uniques, sont à encadrer telles quelles pour le plaisir des yeux. Marque-pages et cartes de correspondance sont également réalisés.

...Futures...

Accès rapides